Balade dans un Wat

WAT PHRA KEO et le GRAND PALAIS : Pour s’y rendre 20 mn à pied de Kao san ou en bateau descendre à la station N° 9 Tha Chang. Portez pantalon long ou jupe longue, pas de T. shirt décolleté.

wat 023.jpg
A l’intérieur d’une enceinte, ceinturé par un mur long de 1900 m,  se trouvent le grand palais (ancienne résidence royale), le Wat Phra Keo ou Kaew, le temple du Bouddha d’émeraude, et d’autres temples et édifices.
wat 053.jpg
wat 091.jpg
L’ensemble des appartements royaux du Grand Palais (dont une petite partie est ouverte au public) et la chapelle royale du Wat Phra Keo, la plus sacrée de Thaïlande sont une merveille typique des trésors de l’Orient.
wat 069.jpg
wat 073.jpg

Le bouddha d’Emeaude occupe une part importante dans le bouddhiste thai. Il est de couleur verte et de petite taille 75 cm. Il fut longtemps considéré comme un bouddha ordinaire jusqu’à sa redécouverte au XVème siècle où à Chiang Rai, lors d’une chute la statue apparue sous une couche de plâtre couverte de feuilles d’or (pratique courante pour protéger les bouddhas des voleurs). Après des séjours dans les plus grands temples du nord de la Thaïlande, il tomba entre les main d’envahisseurs Laotiens au XVIè. 200 ans plus tard le roit Taksin de Thaïlande, vainqueur des Laotiens retrouva le bouddha et le rapporta à Thonburi. Lorsque Bangkok devint la capitale on installa le bouddha d’émeraude dans un des plus prestigieux temples du pays le Wat Phra Kaew.

Le bouddha d’émeraude trône sur un autel surélevé entouré d’autres bouddha, on ne peut le photographier. Il est drapé d’un vêtement doré. Au début de chaque saison (chaude, froide ou pluvieuse), le roi en personne change les vêements de la statue au cours d’une cérémonie officielle » (LP –  2008)

wat 037.jpg
wat 051.jpg
wat 050.jpg
wat 049.jpg
Le Wat Phra Keo fut bâti peu après la fondation de Bangkok en tant que capitale du royaume en 1782. Il comprend un ensemble de constructions dorées à la feuille, recouvertes de tuiles de couleurs incrustées de miroirs. Les gardiens du temple sont des statues de géants, les yakshas (chargés de garder l’entrée du temple et d’en éloigner les esprits du mal) et les kinnaris (personnages élégants, mi-femmes, mi-oiseaux), les apsari (nymphes célestes qui dansent pour le plaisir des dieux) ainsi que d’autres personnages mythologiques.
wat 114.jpg
wat 017.jpg
wat 031.jpg
wat 107.jpg
wat 060.jpg
wat 059.jpg
wat 131.jpg
On trouve aussi un modèle du temple d’Angkor, construit à une époque où la Thaïlande contrôlait encore la majeure partie du Cambodge.
wat 039.jpg

Le tout est dans un jardin paysagé avec de nombreux bonzaï.

wat 095.jpg

wat 097.jpg

wat 138.jpg

Les murs intérieurs de l’enceinte sont ornés des fresques du Ramakian, version Thai de l’épopée indienne du Ramayana).

wat 104.jpg
wat 113.jpg
wat 146.jpg

Commentaires fermés sur Balade dans un Wat

Classé dans Thaïlande 2010

Retour à Bangkok

Départ de kOH TAO le 21 avril à 15 H, il faut 3 h de bateau pour rejoindre le port de Champung. A 19 h 30 nous sommes dans un super bus VIP climatisé, et au lieu d’arriver à Bangkok à 6 h du matin comme annoncé par les agences c’est à 2 h 45 que le bus nous largue dans la rue de démocraty monument. Au New Joe sympa, la personne a l’accueil nous donne une chambre et ne nous fait pas payer cette fin de nuit.
fin ko tao 011.jpg
article de Presse en date du 22 avril

Jets de bouteille, de cailloux, billes tirées au lance-pierre : ce n’est pas l’émeute urbaine, mais la tension a monté d’un cran à Bangkok. Tandis que les forces de sécurité continuent de renforcer leurs positions autour du quartier occupé par les « chemises rouges », les violences survenues dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 avril sont cette fois dues à des activistes pro-gouvernementaux.

Au carrefour de Silom, l’armée et la police se sont déployées ces derniers jours afin d’empêcher les « rouges » d’étendre leur périmètre à tout le quartier financier, alors qu’ils occupent Ratchaprasong, cœur commercial de la capitale thaïlandaise. De leur côté, les protestataires ont érigé une barricade de jardinières en béton, de pneus et de roseaux affûtés. Derrière la barricade, ils ont constitué des stocks de pierres. Le face-à-face et le statu quo duraient ainsi depuis trois jours. Tandis que Ratchaprasong a pris des allures de forteresse assiégée, Silom continuait, malgré le déploiement militaire, à vivre normalement, avec ses embouteillages, ses employés de bureau agités, ses étudiants se ruant au McDonald’s ou au Starbucks….  (voir photos prises sur les lieux en bas de page)

……..Le gouvernement continue à offrir aux « rouges », qui manifestent depuis le 14 mars, un retour sous conditions à la table de négociations, promettant dans le même temps une intervention militaire rapide. Les chefs des « rouges », de leur côté, se contredisent, certains se disant maintenant ouverts à une solution politique, d’autres affirmant être prêts à mourir sur les barricades.

Les « rouges », partisans de l’ex-premier ministre Thaksin Shinawatra et activistes démocrates, réclament le départ du chef du gouvernement, Abhisit Vejjajiva, et la tenue immédiate d’élections parlementaires.

Rémy Ourdan

fin ko tao 014.jpg
Voici les dernières nouvelles de la Révolution Rouge. Alors que nous pensions que cela durerait encore des semaines, plus aucun manifestant sur Ratchadamnoen Klang et autour du Democraty Monument. Plus de podium, plus de barnum, plus aucune trace de ce qui s’est passé il y a 15 jours.
fin ko tao 015.jpg

La rue (ci-dessus) où étaient les chars a été nettoyée, chaque monument a été repeint. Personne ne porte de chemise rouge, pas un drapeau qui s’agite.

fin ko tao 016.jpg

Dès que vous quittez Bangkok, aucune manifestation. Comme l’an dernier les Thailandais n’adhèrent pas au mouvement rouge, personne ne souhaite le retour de Thaksin. Comme nous l’avons lu dans différents articles, la population prétend que les manifestants sont payés à la journée non pas 500 baths mais 1000 Baths. Il est vrai que je me souviens d’avoir vu des queues de manifestants vers une table où il n’y avait pas de distribution de repas mais je n’ai pas eu la curiosité de voir ce qu’ils faisaient ou attendaient.

Interlude :

fin bangkok 005.jpg

« Le monument de la démocratie a été érigé en 1932 pour commémorer le passage de la monarchie absolue à la monarchie constitutionnelle. Il est l’œuvre de Corrado Feroci, artiste italien qui enterra également 75 boulets de canon au pied du monument pour symboliser l’année 2475 de l’ère bouddhiste (1932). Avant d’immigrer en Thaïlande et de devenir le père de l’art moderne thaïlandais, Feroci dessinait des édifices pour le dictateur Benito Mussolini. Democraty monument, depuis 1992 et les journées d’action antimilitariste et pro démocratique, est désormais le lieu favori des manifestations. » (Lonely Planet 1998).

fin ko tao 024.jpg
Comme c’est la journée Shopping nous sommes allés aux quartiers des affaires et des grands magasins. Surprise, des barricades sont encore présentes mais il y a un nombre infime de manifestants.
fin ko tao 025.jpg
fin ko tao 021.jpg

C’est le dernier lieu de résistance et d’un moment à l’autre, l’armée doit intervenir pour déloger le dernier bastion de résistants.

fin ko tao 031.jpg

Commentaires fermés sur Retour à Bangkok

Classé dans Thaïlande 2010

Koh Tao The End

Koh Tao 2 001.jpg
Sur Koh Tao il y a le tri selectif, ils trient et après on ne sait pas trop comment cela se passe, car c’est des quantités énormes de tout qu’il faut ramener sur le continent. Ce qui est étonnant c’est que le tas de bouteilles d’eau dépasse le tas de bouteilles de bière.
Koh Tao 2 002.jpg
Nous avons loué un scooter 150 baths les 24 h. Difficile de silloner l’île puisqu’il n’y a pas trop de route mis à part une route principale qui va du nord au sud et vice versa. Au nord nous sommes allés au Dusit Bancha Resort, un resort qui vous autorise à déambuler dans leur immense hotel jusqu’au point de vue sur l’île de Nang Yuan.
 Koh Tao 2 006.jpg
Koh Tao 2 012.jpg
Koh Tao 2 015.jpg
Cela nous a permis aussi de voir qu’il est préférable de loger près de Mae Haad village, surtout si vous n’êtes pas motorisé. En sortant du ferry, prendre la voie qui se situe entre le Café del Sol (très bel et bon endroit pour le petit déj) et la boutique Jamahkiri. Là se trouve de nombreux logements, vous pouvez remonter jusqu’au phoenix divers (qui se situe à gauche de la pancarte bleue Koh Tao Real Estate sur la carte qui suit).
Koh Tao 2 060.jpg
Il y a de bons bars le soir pour admirer le coucher du soleil et boire une Pina Colada.
Koh Tao 2 024.jpg
Koh Tao 2 031.jpg
Koh Tao 2 036.jpg

Ce qui est le plus beau ce n’est pas le coucher du soleil en lui-même, c’est l’après. Le ciel se teinte de rouge, de jaune et il redevient bleu.

Koh Tao 2 042.jpg
Koh Tao ce fut aussi une journée de snorkling autour de l’île. Nous avions choisi de le faire en long tail boat 550 Bts mais comme nous n’étions que deux dans ce choix, nous avons rejoins le groupe des 650 baths et leur bateau confort.
Koh Tao 2 047.jpg
Des 5 endroits j’ai préféré leam thain et ses coraux incroyables. Les poissons grâce au morceau de pain que nous tenions dans la main, venaient par centaines autour de nous. Le tour se termine par l’île de Nangyuan. Si vous y allez vous devez repayer 100 Baths car c’est une île privée et vous y restez 3 h. Malgré l’insistance des accompagnateurs pour que vous visitiez l’île, vous pouvez aussi rester sur le bateau et profiter du snorkling au lieu dit le jardin japonais. 3 h sur ce dernier site c’est un peu long alors que d’autres auraient mérité qu’on s’y attarde.
Koh Tao 2 056.jpg

Koh Tao se termine aujourd’hui. Nous reprenons le bateau de 14 h 45 direction Champung puis un bus de nuit pour Bankgok, le tout pour 700 baths.

fin ko tao 004.jpg

Coup de gueule

Français qui voyagez pour 15 jours, 3 semaines de Vacances STOP à vos remarques déplacées auprès de ceux qui contestent  les prix pratiqués. Il y a une grande différence entre le touriste en vacances qui dépense sans compter et le voyageur qui connaît les prix et  qui refuse les prix prohibitifs auxquels on arrive désormais dans certains endroits d’Asie. Si vous continuez à être béni oui oui pour tous les prix, plus aucun routard ne pourra voyager. Alors quand vous nous dites « cela ne fait que 5 euros, en France 5 euros ce n’est rien ». Oui en effet mais la France c’est la France et l’Asie c’est l’Asie. Vous venez en vacances en consommateur d’un voyage complètement organisé. 200 Baths pour un taxi qui parcourt 1, 5 kms c’est 200 baths d’un bus qui parcourt 200 kms. A Koh Tao j’ai vu de vrais routards qui n’ont pas mis les 200 baths pour le taxi, ils se sont rendu à pied, en plein soleil jusqu’aux plage du sud de l’île. Les prix  grimpent à cause de ces voyageurs de luxe qui jouent au cool en laissant grimper les prix car quoiqu’il arrive c’est moins cher qu’en France ou qu’en Europe. Faites attention car un jour peut être, ce luxe vous sera interdit tellement les prix auront grimpé.

Donc si vous, vous voulez payer le prix fort, faites le, et laissez les autres négocier leur tarif. Quoi qu’il arrive c’est le chauffeur de taxi qui décidera et sur ce coup il nous a bien pris à 100 baths à deux et non pas à 100 baths chacun.

fin ko tao 006.jpg

Un commentaire

Classé dans Thaïlande 2010